Le Collectif Quimper CultureS souhaite que se renoue le dialogue entre les élus et les associations culturelles quimpéroises, sans pression, afin que se réinstaure un climat serein, dont la culture, et les publics ne peuvent se passer.

Monsieur le Maire, Président de Quimper Communauté,
Mesdames, Messieurs les membres du Conseil Municipal, 


Depuis des mois maintenant Monsieur Jolivet fait des déclarations inquiétantes et ambigües concernant les orientations de la politique culturelle portées par la majorité municipale.

Arguant des restrictions de budget liées aux réductions des dotations de l’État, des coupes budgétaires importantes, ciblées et inégales, dès 2015, sont annoncées pour l’ensemble des associations quimpéroises. Les associations culturelles, tous domaines confondus, étant particulièrement touchées. Ceci aura pour conséquence de fragiliser leurs projets culturels, le travail de leurs équipes, menaçant de fait leurs emplois.

Le Maire prétexte de programmations jugées trop "élitistes"... pas assez  populaires… à son goût… pour manifester des velléités dangereusement intrusives dans les projets artistiques de certaines structures.

Pourtant, depuis plus de 30 ans l’ensemble des équipes municipales quimpéroises qui se sont succédées, au-delà des clivages politiques, ont impulsé et soutenu une démarche culturelle exigeante :

- basée sur une offre artistique diversifiée, touchant tous les champs de la création : spectacle vivant, arts plastiques, cinéma Art et Essai/Recherche, photographie, musiques actuelles, danse contemporaine, culture bretonne et cultures du monde...;

- portée par des équipes professionnelles, expertes dans leurs domaines respectifs, soutenues par des associations très mobilisées;

- accompagnée d’une politique éducative construite avec des enseignants impliqués, visant à donner l'accès de tous et à "tout âge" à la culture vivante  favorisant les apprentissages.

 

Que dire des milliers de scolaires et des familles qui sont passés, ces dernières années, par ces associations, par ces lieux de culture et qui ont découvert le travail d’artistes vivants .

Que dire du travail de sensibilisation, d’éducation et de formation réalisé par les équipes professionnelles des structures et associations quimpéroises pour faire découvrir la diversité des pratiques artistiques à un public amateur – petits et grands – tout au long de l’année.

Que dire encore du travail de médiation porté par les animateurs des associations socioculturelles qui travaillent toute l’année en synergie avec les équipements culturels.

En soutenant la création artistique et le spectacle vivant, les collectivités font des choix audacieux car elles ne vont pas dans le sens des goûts majoritaires, on le sait. Mais tout cela aussi, fait la richesse et l’attractivité d’une ville. C’est cette dynamique que nous craignons aujourd’hui de voir remise en question par la fragilisation des associations et des structures.

La période politique et économique actuelle est difficile, on le sait. C’est pourquoi nous avons besoin, plus que jamais d’inventer de nouvelles propositions, des nouvelles solidarités, des nouvelles manières de favoriser le vivre ensemble. Le Collectif Quimper Culture(S) n’accepte pas que l’on oppose les associations, les cultures, les publics qui sont libres de choisir leurs parcours culturels.

Les cultures vivantes et contemporaines ne doivent pas être la variable d’ajustement des budgets au même titre que toutes les missions d’intérêt général.

Au moment où le Conseil Municipal de Quimper s’apprête à voter son budget 2015, nous nous inquiétons du climat de défiance qui s’installe entre les associations culturelles de la Ville et les élus de la majorité municipale, dont le Maire se fait le porte voix.

Le Collectif Citoyen est solidaire des équipes et associations culturelles et socioculturelles dans leurs démarches auprès des pouvoirs publics pour que ne soient pas mis en péril leurs projets, leurs emplois et à terme leur survie.

En qualité de citoyens, nous demandons :
- Le maintien d'une offre plurielle et exigeante permettant à chacun de choisir son parcours culturel ;
- Le respect de la liberté d’expression et de création des artistes vivants ;
-  La reconnaissance des institutions dédiées à la création artistique, lieux nécessaires aux rencontres entre les artistes et les publics ;
- Le respect de la liberté d’expression et de programmation artistique pour les structures et associations dédiées à la création vivante.

 

Merci de signer et diffuser cette pétition, afin de recueillir un maximum de soutien.

https://www.change.org/p/monsieur-le-maire-mesdames-messieurs-les-conseillers-municipaux-le-collectif-quimper-cultures-souhaite-que-se-renoue-le-dialogue-entre-les-%C3%A9lus-et-les-associations-culturelles-quimp%C3%A9roises-sans-pression-afin-que-se-r%C3%A9instaure-un-climat-serein-dont-la?recruiter=31679015&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=autopublish&utm_term=des-lg-share_petition-no_msg&fb_ref=Default